Des noeuds dans le dos.

 

C’est une question fréquemment posée. Et bien le vrai terme est « contracture ».

(Faite attention de ne pas confondre! J’ai un client qui a déjà raconté par erreur à ses collègues au travail qu’il avait des « conjonctures » dans le dos.)

Le terme nœud est bizarrement choisi. Cela amène souvent les gens à croire qu’il y a du macramé qui se fait avec leurs fibres musculaires. Ce n’est pas le cas! Il s’agit en fait d’un genre de burn-out musculaire. Un muscle (ou partie d’un muscle) qui est au bout du rouleau parce que vous avez exagéré. Vous l’avez fait travailler trop souvent (mouvements répétitifs), trop longtemps (efforts soutenus) ou dans des mauvaises conditions (mauvaise posture).

Le cerveau, grand dirigeant, envoi donc de façon continue un influx nerveux vers ce pauvre malheureux afin de le protéger et le garder sous sa forme contractée en permanence. Le muscle devient hors circuit. C’est comme s’il boudait tout recroquevillé.

Si aucune action n’est posée, ce boudin peut durer éternellement. Ok, j’exagère. Disons jusqu’à la mort.

Si on souhaite redonner une santé et une joie de vivre à nos muscles « noués », plusieurs solutions existent. La plus efficace, évidemment, c’est de se faire masser! Par contre, je ne parle pas ici de massage de relaxation qui englobe tout le corps avec de grands mouvements. Ça prend un massage thérapeutique (intramusculaire) qui saura cibler et s’attarder là où il faut avec la bonne pression.

Heureusement que votre thérapeute est là pour réparer les dommages que vous aurez cruellement causé à vos muscles.

2017-10-24T15:14:29+00:00 octobre 24th, 2017|Massothérapie|0 Comments